Iso install sdcard

De The Linux Craftsman
Aller à : navigation, rechercher

Télécharger l'ISO

En fonction de ce que vous voulez faire avec votre Raspberry / Banana Pi, il vous faudra télécharger la bonne image ISO.

De manière générale vous avez, une page de téléchargement pour le Banana et une pour le Raspberry et plus précisément:

Usage Raspeberry Banana

Media Center

OSMC GFX/GPU Mali pas open source et pas optimisé pour la HD
Serveur
Workstation

Installer l'ISO sur la carte SD

Deux étape, formatage de la carte SD avec SDFormatter puis copie de l'ISO sur la carte avec Win32DiskImager

Formater la carte SD

Sous Windows

Lorsque la carte est vierge, il suffit de faire un formatage rapide

Sd formatter quick.png

Lorsque votre carte SD contient déjà une ISO, il se peut que vous ne voyez pas la totalité de sa capacité... Après le formatage la capacité totale apparaîtra !

Sous Linux

# fidsk -l

...

Disque /dev/sdb : 7,4 GiB, 7985954816 octets, 15597568 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : dos
Identifiant de disque : 0xecb37bd9

Périphérique Amorçage Début      Fin Secteurs Taille Id Type
/dev/sdb1               8192   137215   129024    63M  c W95 FAT32 (LBA)
/dev/sdb2             137216 15597567 15460352   7,4G 83 Linux

On voit très bien les deux partitions sous Linux mais souvent, seule la première, apparaît sous Windows. Il faut toutes les retirer et en créer une seule de la totalité de la carte SD.

Tout d'abord il faut préciser à fdisk que nous utilisons la carte SD (dans ce cas /dev/sdb) :

# fdisk /dev/sdb

On peut maintenant utiliser l'option d pour effacer les partitions (ici deux fois) :

Commande (m pour l'aide) : d
Numéro de partition (1,2, 2 par défaut) : 

La partition 2 a été supprimée.

Commande (m pour l'aide) : d
Partition 1 sélectionnée
La partition 1 a été supprimée.

On peut maintenant créer une seule partition primaire de 8Go :

Commande (m pour l'aide) : n
Type de partition
   p   primaire (0 primaire, 0 étendue, 4 libre)
   e   étendue (conteneur pour partitions logiques)
Sélectionnez (p par défaut) : p
Numéro de partition (1-4, 1 par défaut) : 
Premier secteur (2048-15597567, 2048 par défaut) : 
Dernier secteur, +secteurs ou +taille{K,M,G,T,P} (2048-15597567, 15597567 par défaut) : 

Une nouvelle partition 1 de type « Linux » et de taille 7,4 GiB a été créée.

Enfin, il suffit d'utiliser w pour écrire la table de partition :

Commande (m pour l'aide) : w

On vérifie que la table de partition est bien écrite :

# fdisk -l

...

Périphérique Amorçage Début      Fin Secteurs Taille Id Type
/dev/sdb1              2048 15597567 15595520   7,4G 83 Linux

Nous pouvons maintenant retourner sous Windows pour copier une ISO !

Copie de l'ISO

Win32DiskImager est très simple d'utilisation, une fois que vous avez choisi votre ISO, il suffit de cliquer sur le bouton Write pour commencer le processus :

Win32DiskImager copy process.png

Maintenant que votre ISO est installée sur la carte SD vous pouvez passer à la configuration de votre nouveau système !

Redimensionnement de la partition racine

Pour gagner de la place, les images ISO font le strict minium en terme d'espace. La partition / peut très bien faire 700 Mo alors que votre carte en fait 8 Go...

Nous allons, une fois de plus, utiliser fdisk pour jongler avec les partitions.

Tout d'abord, il faut afficher les partitions pour repérer celle qui nous intéresse.

Affichage des partitions

# fidsk -l

...

Disk /dev/mmcblk0: 7948 MB, 7948206080 bytes, 15523840 sectors
Units = sectors of 1 * 512 = 512 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disk label type: dos
Disk identifier: 0xc1356df5

        Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System
/dev/mmcblk0p1            2048      616447      307200    c  W95 FAT32 (LBA)
/dev/mmcblk0p2          616448     1665023      524288   82  Linux swap / Solaris
/dev/mmcblk0p3         1665024     5859327     2097152   83  Linux

Lorsque on affiche l'espace disponible, on voit bien que toute la place n'est pas utilisée :

df -H
Filesystem      Size  Used Avail Use% Mounted on
/dev/root       7.0G  714M  1.3G  54% /
devtmpfs        482M     0  482M   0% /dev
tmpfs           486M     0  486M   0% /dev/shm
tmpfs           486M  6.5M  480M   2% /run
tmpfs           486M     0  486M   0% /sys/fs/cgroup
/dev/mmcblk0p1  315M   67M  248M  22% /boot
tmpfs            98M     0   98M   0% /run/user/0

Effacement de la partition racine

On va remédier à cela en utilisant fdisk :

# fdisk /dev/mmcblk0

On peut maintenant utiliser l'option d pour effacer les partitions (ici deux fois) :

Commande (m pour l'aide) : d
Numéro de partition (1-3, 3 par défaut) : 

La partition 3 a été supprimée.

Création de la partition racine

On va ensuite recréer cette partition:

Command (m for help): n
Partition type:
   p   primary (2 primary, 0 extended, 2 free)
   e   extended
Select (default p):
Using default response p
Partition number (3,4, default 3):
First sector (1665024-15523839, default 1665024):
Using default value 1665024
Last sector, +sectors or +size{K,M,G} (1665024-15523839, default 15523839):
Using default value 15523839
Partition 3 of type Linux and of size 6.6 GiB is set

On sauvegarde...

Command (m for help): w
The partition table has been altered!

Calling ioctl() to re-read partition table.

WARNING: Re-reading the partition table failed with error 16: Device or resource busy.
The kernel still uses the old table. The new table will be used at
the next reboot or after you run partprobe(8) or kpartx(8)
Syncing disks.

... et on redémarre :

# reboot

Redimensionnement de la partition racine

On peut maintenant utiliser la commande suivante pour redimensionner la partition racine :

# resize2fs /dev/mmcblk0p3
resize2fs 1.42.9 (28-Dec-2013)
Filesystem at /dev/mmcblk0p3 is mounted on /; on-line resizing required
old_desc_blocks = 1, new_desc_blocks = 1
The filesystem on /dev/mmcblk0p3 is now 1732352 blocks long.

On peut vérifier que toute la place est utilisée:

# df -H
Filesystem      Size  Used Avail Use% Mounted on
/dev/root       7.0G  714M  5.9G  11% /
devtmpfs        482M     0  482M   0% /dev
tmpfs           486M     0  486M   0% /dev/shm
tmpfs           486M  6.5M  480M   2% /run
tmpfs           486M     0  486M   0% /sys/fs/cgroup
/dev/mmcblk0p1  315M   67M  248M  22% /boot
tmpfs            98M     0   98M   0% /run/user/0